Le passif, c’est quoi ?

Le principe de base :

L’énergie la moins chère, la plus abondante, la plus fiable, la moins polluante, la plus confortable… est celle que l’on ne consomme pas !

Avant de mettre des équipements techniques couteux et nécessitants une maintenance complexe pour compenser les pertes du bâtiment, nous mettons tout en œuvre pour limiter les déperditions au maximum.

Une construction passive doit répondre aux conditions suivantes :

  • Offrir un confort d’utilisation au niveau des standards européens .
  • Un besoin de chauffage et de climatisation extrêmement réduit.
  • Une consommation énergétique globale, tous usages confondus très faible.
  • Et ceci quel que soit l’endroit où vous construisez.

Suivant le label du Passivhauss Institut cela se traduit par seulement 4 critères techniques vérifiables :

  • Besoin de chauffage  15 kWh/m2/an
  • Consommation d’énergie primaire  120 kWhep/m2/an
  • Etanchéité à l’air n50 ≤ 0.6 h-1
  • Surchauffe d’été limitée à 10% du temps (calculée pour 5% de la durée de l’année)

Cette simplicité d’objectif et le réalisme de la feuille de calcul thermique du logiciel PHPP développée par le PHI permet de pouvoir prédire de façon efficace les consommations réelles de nos projets.